AccueilContact

02.32.62.03.98   contact@ns-groupe.fr

L’impôt à la source va-t-il réduire le pouvoir d’achat ?

Posté le : 16/04/2018

En déclarant sur RTL que « l’effet de l'impôt à la source peut être récessif, avec un impact sur la consommation, le pouvoir d’achat », le président du Medef Pierre Gattaz a ouvert le débat.
Le patron des patrons craint un « effet feuille de paie » sur la consommation et des revendications salariales dès le mois de janvier 2019.
Mais la mise en place du prélèvement à la source devrait être globalement neutre sur le pouvoir d’achat des Français, avec quelques effets d'aubaine comme sur l'assurance vie. Pour vanter la « simplicité » et le « pouvoir d’achat », Gérald Darmanin a d’ailleurs rappelé qu’avec le prélèvement à la source, s’il faut tout de même remplir une déclaration de revenus chaque printemps, il en sera fini des « décalages » et « difficultés » pour les personnes qui perdent leur emploi mais doivent débourser une somme chaque mois ou chaque trimestre pour régler un éventuel impôt sur le revenu de l’année précédente. « 98 % des foyers fiscaux voient leurs revenus changer d’une année sur l’autre, a rappelé le ministre. Le décalage d’un an dans le paiement des impôts peut poser des problèmes. » De plus, le prélèvement à la source se fera sur douze mois (contre dix mois pour les contribuables aujourd’hui mensualisés), le montant prélevé chaque mois à partir de 2019 sera, sur le papier, moins élevé que celui prélevé par l’administration fiscale sur le compte bancaire.